WRosee2S  WebGrisOr1S  Oeillets2

Je ne saurais dire quand ni comment s'est développé mon goût pour la broderie si ce n'est que mon admiration pour une tante, remarquable brodeuse, n'y est probablement pas étrangère. Elle brodait avec talent des créations d'une délicatesse infinie, et cette référence, sans doute associée à celle d'un oncle peintre, m'a toujours fait envisager la broderie comme du dessin avec d'autres outils sous cet angle créatif.

Au gré d'expérimentations personnelles, et de cours du soir pour le dessin et la couleur, j'y ai découvert un champ immense d'expression et de création, où l'aiguille n'est que prétexte à créer avec les couleurs, la lumière, les matériaux et les points eux-mêmes.

Alors que dire de la broderie ?
  qu'il s'agit d'abord de jouer :
- Jouer avec les couleurs lumineuses ou profondes, les aspects mats ou brillants, lisses ou irréguliers des fils et des tissus
- Jouer avec la lumière qui accroche la surface brodée, ou la traverse dans les transparences et les effets ajourés
- Jouer avec les lignes et les formes graphiques générées par l'infinie diversité des points disponibles, jouer avec les points eux-mêmes pour créer de nouveaux graphismes, explorer de nouvelles formes.

Et en puisant à des sources d'inspiration multiples, renouveler les techniques ancestrales pour créer des formes nouvelles, renouveler les anciennes, embellir le quotidien... L'aiguille devient alors un outil d'expression, tout simplement.